Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Graines de Malice
Graines de Malice
Menu
Inclinéré

Inclinéré

Alors, sans cri,

Quand, le désir s'incline,

Dans l'incompréhension,

D'une part, 

Comme une ombre,

Sans gêne,

 

Départ, s'effrite,

en un mélange à bile,

En cette étrange idylle,

D'autre part en cadences,

 

Brisée, gercée,

Comme une lèvre offerte,

En froid

sous la panure,

Qu'une bougie vacille,

 

Et tangent d'un côté,

Sur larmes,

nos rasoirs,

Un oubli à dessin,

De ne pas oublier,

Efforts,

sur le ménage,

De joie sur repassage,

Gagné sur l'un

perdu dans l'autre,

Un lac inachevé,

 

Ces désirs inouïs lorsque 

Les autres tranchent,

Élan inclinéré,

Une peau assombrie,

Au vide,

Je cours à pertes,

Et  mon sifflet s'affole

Glace mon crépitant

Au bâillon élancé,

 

Le verglas sur le mur,

Et le foyer sans fin,

Un feu inextinguible,

Contre un gel inconstant,

Rêve est de te briser

Rêve de te bercer,

Dans le nom qu'un enfant,

Pourrait nous rassembler.

 

 

 

Inclinéré