Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Graines de Malice
Graines de Malice
Menu
De ces temps impartis

De ces temps impartis

Dans ton impartition, la mesure est céleste,

Je dansais sous ta peau pour couvrir tes pudeurs

Imposante clarté,  école ces couleurs

Tangibles voluptés, plaisir manifeste

 

Je protestais gaiement aux alpages percés

Le nid de tes souffrances est une ancre aérienne

Ce phare qui t'en soulève, lustre, ces souveraines

Pensées, je t'encre en terres, mérites dispersés

 

Que s'étiole la page en pétales arrondie

Celle qui précipite, la mesure en lenteurs

De celle crépitant, précipice aux vigueurs

Caresse, je te délivre, ta glycine est en vies

 

Nombrées je sais quantique, une lueur éclate

En gouttes apogées, j'approche un parchemin,

Discret je te souligne, flamant tu me deviens

Rose, j'ai cueilli ce jour, tes ondes acrobates

 

Pour bâti, je demeure, humble genévrier, 

Véloce à ces langages, rimes indestructibles

Comme monte la grêle, émue, sous ces missives

Aimante, je m'abandonne, aux désirs oubliés

 

Ma vague est ton prophète, ton chant mon oiseau sable

De ces graines du temps, perdues ou départies

J'ai franchi tes collines, tu as couru ma nuit,

Tranquille, comme appartient, le vent à l'insécable.

 

 

 

 

 

De ces temps impartis