Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Graines de Malice
Graines de Malice
Menu
Déchirures

Déchirures

L'espace est l'oublié d'un système imposable

Dans cette rondité, nuance je m'accompagne

Probable incertitude où toison grandit blé

Un grain sur ta poussière, papillonne l'été

 

De cette déchirure, par agrandissements

Successifs s'écoule, un ordre dérangé

D'où culmine en fauteurs, ces amoures arrangés

Rhume, s'étendra ce pagne pour masquer nos enfants

 

Pays je tiens ta bride, soutient je te délaisse

Apprécier ces beautés, laide, je m'en confine

Devinette d'un vent, chanté, nos albumines

Marqueront ces enfants, des lianes par détresses

 

De ces intercostaux comme un souffle insipide

Dans la liquidité, un rocher me transperce

J'ai traversé cet air, rugueux pour quelles faiblesses

Apaiser la vigueur, forcené, j'ai candide

 

Pour diadème un serpent, étendu sur mes courbes

Gagner les déchirures pour réparer le germe

Immuable poussée, je pensais de ces termes

La douceur immorale, imparable je me double,

 

Effort facilitant, incohérence en dignes, 

Signataire comparable, en justice véhémente,

Passant de ces arpèges en chanteur indulgente,

Je crie, mélodieux, tes espoirs bleus sur bancs.

 

 

 

Déchirures