Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Graines de Malice
Graines de Malice
Menu
Premières

Premières

D'un trimestre anamnèse, cette thèse adéquate

Pour une adéquation, commune d'inventaire

Ces imaginations, plumets, déboires à plaire

Affaire et dans l'outrance, d'une liasse à l'étroite

 

Vraies siestées dans l'étente, de cette tentation,

confort inassouvi pour bonheur achevé

Cette accomplissement, étreinte éternité

Féminins dans tes songes, ultimité saison

 

Tes souffles agrandis sous peau comme en présages,

Alanguis, je t'entends, paysages intérieurs

J'attends de tes messages, l'opaline de cœur,

Dans es arborescences, la conscience d'un sage,

 

Premier trimestre en tierces, délire intelligent

De cette cheminée extatique empereur

Démocratie rayon, cueillette, d'un pleureur

Saule est un joyeux môme, un lutin paysan

 

Patiemment je te couve et te laisse à tes tours,

Décemment je t'adore et déplore en crieurs

Ces signes ayant détresses, déversée pour seule fleur

Je couperai ces plumes pour voler sur tes jours

 

Et donner à ta peau, ce miel impétueux,

Rêveur et petit prince, fragile et forcené,

Premiers, tes idées fines, tes moues insoupçonnées,

Coquines, tu m'en donnes, l'espoir et le sérieux

 

Que je dorais, plaisirs, tes progrès vivifiants,

Sous tes larmes assassines, d'espoir notre guerrier

Dans cette relation, symbiotes accompagnés

Nos fusions réfléchies, sommes épanouissants.

 

 

 

Premières